Il n’existe aucune méthode universelle mais des stratégies peuvent être mises en place afin de favoriser un meilleur encodage de l’information en mémoire à long terme. Ces stratégies peuvent varier en fonction du type de mémoire. Voici tout de même quelques exemples généraux :

  • S’intéresser à l’information et la comprendre, se questionner sur celle-ci, c’est-à-dire lui donner
    du sens.
  • Se mettre « en projet de mémoriser ».
  •  Sélectionner les informations les plus importantes, les plus centrales;
  •  Structurer l’information pour qu’elle soit encodée de façon organisée en faisant des listes ou en construisant des schémas visuels);
  •  Établir des relations et des associations entre les nouvelles informations et les connaissances
    antérieures;
  •  Répéter, réactiver et réviser l’information.
  • Utiliser des stratégies mnémotechniques.