L’évaluation chez l’enfant

L’évaluation cognitive commence toujours par un examen de l’efficience intellectuelle (WISC V). Elle est complétée ou non d’épreuves neuropsychologiques permettant d’investiguer certains domaines de manière plus approfondie.

Au cours de la passation, j’articule toujours une analyse qualitative aux résultats chiffrés. Je m’intéresse alors à la manière dont l’enfant met en œuvre ses ressources cognitives pour résoudre le problème posé ou effectuer la tâche demandée, ressources qui sont également sollicitées dans les apprentissages scolaires.

Je propose également des bilans attentionnels qui évaluent de façon plus spécifique les capacités d’attention et l’efficacité des fonctions exécutives. J’utilise pour cela des outils variés et reconnus dans le domaine. Je complète ces mesures de questionnaires à destination de l’entourage familial et des enseignants pour cerner au mieux les difficultés en situation.

Je n’oublie pas pour autant les aspects motivationnels et la personnalité. Dans ce domaine, je m’appuie préférentiellement sur des questionnaires qui sont complétés par la famille ou le jeune lui-même s’il est en âge de pouvoir y répondre.

Quelque soit le bilan, il débute toujours par un entretien avec les parents avec ou sans l’enfant selon les situations. La passation des tests se fait ensuite sur une ou deux séances selon le nombre d’épreuves à administrer. Enfin, une séance de restitution orale accompagne la remise du compte-rendu.